♬ 11.03.2018 ~ Hommage à Malcolm Young (AC/DC) ~ La Tannerie ~ Bourg-En-Bresse (01)

Nous sommes le dimanche 11 mars et nous voilà en route pour La Tannerie de Bourg En Bresse pour une soirée qui s’annonce riche en surprise. Ce soir, Wanted, Black HellCrypt et High Voltage ainsi que quelques guitarheroes de la région se sont réunit pour plus de trois heures de show. La raison ? Rendre hommage au grand Malcolm Young, guitariste d’AC/DC, décédé le 18 novembre 2017.




La salle est pleine à craquer. Plus de 500 fans ont répondu à l’appel. L’émotion est au rendez-vous. On se souvient, on se raconte nos anecdotes, on trinque à notre idole. Des photographies plus ou moins connus de Malcolm sont projetées sur les murs de la Tanneries. Et puis un peu plus loin, au beau milieu de la scène, sous un spot de lumière, trône la fameuse Gretsh du Riffmaker. Malcolm vieille sur nous ce soir !

Il est 19h et la soirée débute avec la lecture de l’article que Libération à publié au sujet de la triste nouvelle. Les mots dessinent le portrait de cet homme de l’ombre qui était pourtant si important pour AC/DC. Viens ensuite, la présentation de tous les musiciens qui joueront ce soir. On retrouvera entre autres les tributes bands d’AC /DC : Wanted, Black Hell, Crypt et High Voltage. C’est donc en tout et pour tout une vingtaine de musiciens qui fouleront les planches.

Les plus grands tubes des Australiens s’enchaînent et rien ai laissé au hasard. Comme pour un show d’AC/DC, sur « Hells Bells », une cloche géante apparaît dans le fond. Et sur « It’s a long way to the top », ce n’est pas une bande son qui retentit, mais bel et bien une vraie cornemuse au bras d’un « vrai » Écossais. Quant au musicien, ils jouent au jeu des chaises musicales. Pour chaque chanson, untel et untel est appelé pour monter sur scène. C’est un vrai bonheur de voir tout ces musiciens s’échanger à tour de rôle les instruments, se retrouver le temps d’une chanson ou plus. Il y a comme une complicité qui grandit entre eux. Deux ou cinq guitares, une ou deux batteries, un ou trois chanteurs… Rien ne leur fais peur ! Mais le plus impressionnant, ce sont tout de même les deux derniers morceaux où tous les musiciens montent sur scène. Oui, j’ai bien dit tous ! Et quand une douzaine de guitares sonnent toutes ensembles, je vous assure que ça donne la chair de poule ! 




C’est donc sur ces dernières notes que la soirée se termine, les guitares levées en l’air, sous un tonnerre d’applaudissements, les regards de toute une salle tournés vers la même direction : le portrait de Malcolm Young projeté sur le mur. 

Rock And Live tiens à remercier cette initiative. Ce soir, le concert était gratuit. Le but n’étant pas de faire de l’argent, mais de rendre hommage à un grand musicien. Merci donc aux organisateurs. Merci aux musiciens d’avoir répondu présent. Aucune répétition n’a été faite, et pourtant chacun à trouvé sa place. Et enfin merci au public de s’être déplacé. Merci pour ce dernier hommage à Malcolm Young, fondateur et guitariste rythmique d’AC/DC (6 janvier 1653  18 novembre 2017).



CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums