♬ 01.11.2015 ~ Lucky Bastardz + Rebellious Spirit + W.A.S.P ~ Z7 ~ Pratteln (Switzerland)

Grand soleil, t-shirt et veste… Oui, nous sommes bel et bien en Novembre, déjà ! Et nous commençons ce mois avec un concert de W.A.S.P, Rebellious Spirit et Lucky Bastardz au Z7 à Pratteln en Suisse.

Arrivés 30 minutes avant leur set à cause de problèmes à la douane Suisse, les Italiens de Lucky Bastardz, non pas le temps de tout installer et jouent donc avec la batterie de Rebellious Spirit. Formé en 2008, les quatre garçons ont sortit un premier album en 2009 : Hated For Who We Are, puis un second en 2010 : Bite Me, Dude. Et depuis, c’est le calme plat… Jusqu’à cette année 2015, durant laquelle Alwayz On The Run voit le jour.  Ce soir, Lucky Bastardz nous présente donc ce nouvel album aux sonorités lourdes et énergiques. 



Le second groupe à monter sur scène  est Rebellious Spirit. Vous souvenez-vous d’eux ? Nous les avions croisés au détour d’un concert d’Axel Rudy Pell au Substage à Karlsruhe en Allemagne. Les jeunes Allemands débutent leur show avec une entrée plutôt travaillée. En effet,  Silvio (batterie) s’installe à sa batterie, quant à Corvin (guitare) et Jens (basse), ils se positionnent de chaque côté de l’instrument rythmique, dos au public. Quelques notes, ils se retournent et Jannik (chant et guitare) arrive sur scène en courant, jogging, capuche sur la tête et lunettes vertes sur le nez. Si la dernière fois je leur avais donné un bon point pour leur look, ce soir ils en décevront plus d’un...  Mais ce n’est pas tout ! Si l’année dernière j’étais mitigée à leur sujet, je peux dire que cette année, ils m’ont déçu : je voulais de la folie et j’ai eu beaucoup de ballade… Certes je ne suis pas convaincu mais le public lui aussi est très peu réceptif, puisque Jannik essaie de faire chanter la foule sans succès… Mais le front man ne se démonte pas et va jusqu’au bout du set.







Soudainement, le public s’amasse vers la scène, à tel point qu’après mon quota de photos autorisé je ne peux plus rejoindre Yvan qui se trouve dans les premiers rangs. Et oui, ce soir le public est là pour W.A.S.P et il en aura pour son argent. Le set commence avec « On Your Knees » et s’enchaîne avec « Inside The Electric Circus ». Ce n’est qu’au cinquième morceau, que l’on découvre le nouvel album Golgotha sortie il y a tout juste un mois, avec « Last Runaway ». D’ailleurs, se sera le seul morceau joué de cet album avec « Miss You » et bien entendu « Golgotha ». Malgré ses 30 ans passés de carrières, Blackie Lawless (chant et guitare) reste dans le mouvement du glam metal avec ses cheveux ébouriffés, son maquillage, son slim et ses plateformes. Si les musiciens et Blackie bougent beaucoup, on remarque aussi de nombreuses sorties de scène et donc d’absence pour le chanteur américain. Ce dernier est d’ailleurs connu pour ses sautes d’humeur, à tel point que dans l’après-midi on croisait tous les doigts pour que le concert ait bien lieu. Alors en plus d’avoir lieu, Blackie semble plutôt content d’être sur scène ce soir. Il s’amuse avec le public et lance des blagues telles que : « Vous en voulez encore ?! Vous travaillez vous demain, vous devez vous lever mais pas moi. Alors je m’en fou, je peux continuer à jouer ! ». Et plutôt étonnamment W.A.S.P fait deux rappels . Le premier avec « Chainsaw Charlie (Murders In The New Morgue) » et le deuxième avec « Wild Child » et l’entraînante « I Wanna Be Somebody ».

On Your Knees
Inside the Electric Circus
The Real Me
L.O.V.E. Machine
Last Runaway
Crazy
Arena of Pleasure
Miss You
Hellion
I Don't Need No Doctor
Golgotha
Chainsaw Charlie (Murders in the New Morgue)
Wild Child
I Wanna Be Somebody







MEETING WITH THE BAND
_________________________________________________________________________________



CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums