♬ 23.10.2015 ~ Y&T ~ Colos-Saal ~ Aschaffenburg (Germany)

         Second épisode de notre périple « 3 soirs, 3 concerts » où nous nous retrouvons à Aschaffenburg au Colos-Saal pour Y&T en ce Vendredi 23 Octobre 2015. C’est donc après une petite heure et demie de route et une visite de la ville d’Aschaffenburg que nous nous présentons à la salle de spectacle très intimiste. En effet, la scène est ornée de longs rideaux rouges de théâtres et les murs sont recouverts de photographies de musiciens en grands formats de Juergen Spachmann alias « spaches ». Allez, c’est partit pour une petite soirée reposante, puisque ce soir il y a uniquement Y&T sur scène.

         Avec 21 morceaux prévu pour ce show, les américains originaires de la baie de San Francisco et anciennement appelé Yesterday And Today, ont le temps de parcourir la totalité de leur discographie, ou presque. En effet, sur 12 albums studios, 9 d’entres eux sont représentés ce soir. Le set-list commence avec « Open Fire » extrait de l’album Black Tiger (1982), puis on continue avec « L.A Rocks » de Contagious (1987) avant d’enchaîner avec « How Long », un morceau de  Facemelter (2010), leur dernier album studio en date. Les chansons s’enchainent et on peut voir que les quatre musiciens sont vraiment contents de jouer, puisque leur visage affiche un grand sourire.





         Le concert continu avec « Dirty Girl » et son court solo de guitare, tirée d’Earthshaker (1981), puis « Midnight Tokyo » de Mean Streak (1983) arrive pour calmer l’atmosphère. Mais c’est bien connu, après le calme vient la tempête avec « Cold Day In Hell » extrait de Musically Incorrect (1995).

         Nous voilà presque arrivé à la fin du set-list et ni Dave Meniketti (chant & guitare), ni John Nymann (guitare), ni Brad Lang (basse) et ni Mike Vanderhule (batterie) ne montrent un signe de fatigue puisqu’ils enchaînent avec « Rock & Roll’s Gonna Save The World » de In Rock We Trust (1984) et « Summertime Girls » pour représenter l’album Down For The Count (1985).






         Après l’énergique « I’m Coming Home », les musiciens quittent la scène mais le public les acclament tellement qu’ils reviennent avec deux morceaux pour conclure cette soirée. : « Sail On By » extrait de Endangered Species  (1997) et « Forever ». Le concert est bel et bien finis, mais la soirée loin de là ! Et oui, après plus de 2 heures et 15 minutes de concert, les quatre américains trouvent encore l’énergie de descendre voir leurs fans pour discuter, prendre des photos, signer des autographes et… boire un coup ! Quelles belles preuves de respect !

Open Fire
L.A. Rocks
How Long
Black Tiger
Rhythm or Not
Mean Streak
Dirty Girl
Midnight In Tokyo
Take You To The Limit
Hang’em High
Cold Day In Hell
I Believe In You
Eyes Of A Stranger
Contagious
I Want Your Money
Rock & Roll’s Gonna Save The World
Summertime Girls
Rescue Me
I’m Coming Home

Sail On By

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums