♬ 25.05.2015 ~ Cadillac Corrida + Nashville Pussy ~ Le Grillen ~ Colmar (68)

            Pour clôturer ce week-end de trois jours, on profite de la venue de Nashville Pussy tout près de notre nouveau chez nous, au Grillen, à Colmar, avec comme support band Cadillac Corrida. 

            C’est donc avec les Bisontins de Cadillac Corrida que la soirée commence. La jeune formation (Septembre 2011) évolue dans un heavy metal aux tonalités rock et nous présente ce soir leur album Enter The Arena. Le set list commence en douceur avec une intro musical sur laquelle une femme portant un masque blanc, danse. La performeuse Kriss (qui a aussi posée pour la pochette de l’album) reviendra sur plusieurs morceaux pour danser seule ou en compagnie de personnes du public ou encore proposer aux spectateurs des verres de whisky. Menée par Nick Marshall au chant, Cervez à la guitare, Mainro Hanuman à la basse et Flan à la batterie, le groupe est plutôt à l’aise et énergique sur scène, ne manquant pas d’initiatives pour retenir l’attention du public. Du whisky, une danseuse et une promenade de Mainro Hanuman parmi l’audience rendent le show dynamique. 

SET LIST 
Get Out
Where Did You Go
Whisky Corrida
Run Again
Target Queen
Devil Chicks
She Ride My Life
Wet Night






            La soirée continue avec le groupe Américain Nashville Pussy et leur rock n’ roll très entraînant. Avec « Come On Come On » comme premier morceau, le combo nous donne tout de suite le ton de cette soirée : électrique et sans répits ! Le groupe est composé de deux hommes : Blaine Cartwright (chant & guitare) et Jeremy Thompson (batterie) et de deux femmes : Ruyter Suys (guitare) et Bonnie Buitrago (basse) mais très rapidement Ruyter Suys capte toute l’attention de la salle avec son jeu très démonstratif, nous faisant un peu oublier les autres membres. 

Concernant le set list, il est constitué de telle manière à satisfaire tout le monde : que ce soit les fans de la première heure ou les plus récents. En effet, Nashville Pussy a pris soin de représenter chacun de leur album par une ou plusieurs chansons. Pour Let Them Eat Pussy (1998), le groupe interprete  « I’m The Man » ou encore « Snake Eyes », pour High As Hell (2000) c’est « Stutting Cock », « She’s Got The Grugs » et « Go To Hell » qui sont choisit. Quant à Say Something Nasty (2002),  l’album est représenté par « Gonna Hitchhike Down to Cincinnati and Kick the Shit Outta Your Drunk Daddy », Get Some (2005) par « Come On Come On » et From Hell To Texas (2009) par « Why Why Why » (qui soit dit en passant, la manière de chanter me fait penser à Wednesday 13). Enfin, leur dernier effort en date, Up The Dosage (2014) est représenter avec « Rub It To Death » et « Everybody’s Fault But Mine »  entre autres. 

Pour le rappel, Ruyter Suys revient pieds nus sur scène mais toujours aussi énergique et Blaine Cartwright nous offre une petite danse : de quoi bien terminer la soirée !

SET LIST
Come On Come On
Rub It To Death
I’m So High
Strutting Cock
Wrong Side Of A Gun
Pillbilly Blues
She’s Got The Drugs
Up The Dosage
High As Hell
The South Is Too Fat
Everybody’s Fault But Mine
Gonna Hitchhike Down to Cincinnati and Kick the Shit Outta Your Drunk Daddy
Go To Hell
Heart Attack
Snake Eyes
I’m The Man
Why Why Why
Go Motherfucker

Keep On Fucking
Milk Cow Blues
Purse
Goin Down 

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums