♬ 04.10.2014 ~ British Steel Saturday Night ~ Fismes (51)

         Samedi 4 Octobre, la ville de Fismes près de Reisms nous propose dans sa salle des fêtes, une soirée intitulé British Steel Saturday Night, avec sept groupes à l’affiche.


          Après avoir fait un petit tour à la bourse aux disques qui accompagne le festival, nous attaquons la soirée avec Bömber, un tribut band de Motörhead. Et pour cause, le nom du groupe est tiré de l’album (et chanson) de 1979 de Motörhead, et la formation est identique : trois membres avec un chanteur/bassiste qui à l’image de Lemmy une voix roque, même si toute fois elle est un peu plus claire. Voilà, un set de 35 minutes qui nous permet de rentrer dans l’ambiance du British Steel Saturday Night.

          S’ensuit du groupe Spirit et souvenez vous nous les avons croisé il y aquelques semaines aux Raismes Fest. Je n’ai pas grand-chose à dire et pas grand-chose à ajouter : un chant en Français et un concept auquel je n’accroche toujours pas. Pour la petite anecdote, les Pas-de-Calaisiens ont fait monter pleins de gens sur scène et nous avons même eu le droit à un petit bisou entre Arno (chant) et un autre homme. Ahah !

          C’est ensuite au tour de Gang de monter sur scène. Venus de Seine Maritime et avec un frontman en chemise hawaienne orange, les quatre hommes nous présentent un blues rock très personnel. Encore une fois, je ne suis pas conquise. Et puis je vous avouerais que je n’ai pas vu beaucoup de morceaux car à ce même moment, Graham OLIVER et Steve DAWSON, anciens membres de Saxon, nous ont gentiment accordé de leur temps pour signer toute la collection d’Yvan.


          On enchaine avec Nick Hellfort et leur metal progressif. Mené par Nick (chant), l’ancien chanteur de Tokyo Blade, le groupe nous fait découvrir un son agressif et lourd.



          Chariot devait normalement prendre place, mais s’étend perdu, le groupe est arrivé en retard, ainsi c’est Absolva qui a installé ses instruments permettant au festival de continuer à se dérouler sans embûche. Sur quatre shows, c’est la deuxième fois que nous voyons les Anglais d’Absolva jouer leurs propres compositions (nous les avons vu accompagné de Dave Evans, premier chanteur d’AC/DC et de Blaze Bayley, cinquième chanteur d’Iron Maiden). Ayant quitté le groupe, Dan BATE (basse) a été remplacé par Luke APPLETON (basse), bassiste de Ice Earth et frère de Chris APPLETON (chant/guitare), le frontman d’Absolva. Et franchement, le combo m’a bien surpris. Ils ont littéralement enflammé le public avec leur heavy metal pêchu et doté d’un soupçon de brutalité. Martin MCNEE (batterie) se déchaine derrière ses fûts, Chris n’hésite pas à aller au devant de la scène pour jouer ses solos, et Luke se déplace tel un lion dans sa cage avant de prendre appuis et de secouer sa chevelure en rythme. Comme je l’ai entendu dire derrière moi, Absolva « ça déménage », « ça déboite » !  









          Enfin prêt, Chariot prends le relais. Si le groupe s’est formé en 1833, durant la vague de la New Wave Of British Heavy Metal, ce n’est pas pour autant qu’ils ont perdu leur énergie. En effet, Pete FRANKLIN (chant/guitare), ne tient pas en place et il est toujours prêt à aller vers le public pour taper dans les mains tendues ou tapoter la tête des plus réservés. Malheureusement, le son de la guitare était un peu trop forte couvrant les autres instruments, mais heureusement que Paul Lane (guitare) est vraiment bon.



          Pour clôturer la soirée, le British Steel Saturday Night Festival a invité ODS, qui n’est nul autre que le groupe de Graham OLIVER (guitare) et Steve DAWSON (basse), les anciens membres et fondateurs du célèbre groupe britannique, Saxon. Accompagnés à la batterie par Paul OLIVER (batterie), le fils de Graham, à la guitare de Haydn CONWAY (guitare) et au chant de Bri SHAUGHNESSY (chant), les cinq hommes nous proposent un set pratiquement composé de morceaux de Saxon. Et wow ! Qu’est ce qu’ils débordent d’énergie ! Bri nous fait un défilé de vestes toutes plus belles les unes que les autres : un perfecto avec une manche entièrement cloutée, une veste sans manche en cuire à l’effigie d’ODS, une veste simple mais géniale en jean et enfin un perfecto blanc ! Et puis, Oliver nous a fait rêver avec ses sauts et ses lancés de guitares ! Génial ! 









          Le festival est terminé mais nous restons encore un peu pour discuter avec les membres d’ODS qui sont vraiment super sympas !
Graham OLIVER (guitare) et Steve DAWSON (basse) avec Yvan 

Graham OLIVER (guitare) et Steve DAWSON (basse)

Paul OLIVER (batterie)

Bri SHAUGHNESSY (chant)

Haydn CONWAY (guitare)

Absolva
Martin MCNEE (batterie) -  Luke APPLETON (basse) - Chris APPLETON (chant/guitare)  

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums