♬ 26.07.2014 ~ Hardbone + Sin City ~ Stadtfest ~ Zweibrücken (Allemagne)


          Ce week-end, la ville de Zweibrücken était en fête et un peu partout dans ses rues des scènes se dressaient. Ainsi, c’est après avoir fait le tour quatre ou cinq fois, que nous réussissons à  trouver celle qui accueillera durant ces deux jours des groupes de rock. Ce soir, c’est Hardbone et Sin City qui jouent. Mais durant toute l’après-midi, plusieurs groupes se sont produits comme Helden ohne Heimat, du punk rock allemand, Burn Teddy Burn, un groupe Français de stoner rock et Ampersphere qui se rapproche du rock alternatif.

          Vers 21 heures, les cinq Allemands d’Hamburg montent sur scène. Et pour donner l’intonation de la soirée, Hardbone débutent avec l’effrénée « Bottlemate », puis on découvre au fur à mesure du set list leur nouvel album Bone Hard, sortie dans les bacs il y a tout juste un mois. Parmi ces nouveautés, je retiens surtout « One Last Shot » et «  Neckbreaker », qui finalisera le set, sur lesquelles on ne peut s’empêcher de se balancer de droite à gauche. Sans oublier, « Fire » où on se prend au jeu à hurler « Fire ! Fire ! Fire ! ».  Mais on n’oublie pas les indémodables tels que « Walking Talking Sexmachine », « Fat Cat » et bien sûre « Girls And Gasolin » où les chœurs donnent une certain virilité aux morceaux. Une voix enraillée, des morceaux énergiques et de la bonne humeur rien de tel pour commencer une soirée !










Bottlemate
One Last Shot
Fat Cat
This Is Rock N’ Roll
Move On
Bad Boy
Walking Talking Sexmachine
Girls And Gasolin
Sound Of The City
Wild Nights
Fire
Neckbreaker

          Vers 22 heures 30, le public s’amasse devant la scène pour accueillir Sin City, une tribute band d’AC/DC qui maintenant écrit ses propres morceaux et qui est originaire de Zweibrücken. Sur les vingt morceaux qu’ils ont joués seulement trois étaient de leur composition : « Harder Than A Stone », « Tires On Fire » et « Come Hell », les autres étaient toutes des reprises d’AC/DC.  Energique et festif, Sin City invite à plusieurs reprises sur scène leur ami Grant (chant), ressemblant à Brian Johnson (chanteur d’AC/DC) pour interprété des morceaux tels que « Dirty Deeds » ou encore « Let There be rock », puis pour « It’s A Long Way To The Top » ils ont fait venir comme à leur habitude une cornemuse sur scène. Enfin, pour les deux ultimes chansons, « Rock The Nations » et l’incontournable « Highway To Hell » c’est tout les musicos qui étaient invité à monter sur scène : Hardbone mais aussi les Bonafide (qui était présent ce soir, mais qui ne joue que demain) et le batteur du groupe Finlandais The Milestones, Tommi Manninen. Sans oublier, que Sin City à fait descendre une cloche géante  (rappelant celle d’AC/DC) sur le devant de la scène, que Porty (chant) à fait retentir pour introduire « Hells Bells ».





Up To My Neck In You
Harder Than A Stone
Shoot To Thrill
Dirty Deeds
Tires On Fire
Back In Black
Sin City
The Jack
Touch Too Much
It Is A Long Way To The Top
Come Hell
Bad Boy Boogie
Rosi
Shook Me All Night long
High Voltage
TNT
Let There Be Rock
Hells Bells
Rock The Nations
Highway To Hell

Sin City
Patrik (guitare) - Porty (chant) - Pank (batterie) - Eule (guitare)

Hardbone
Sebastian Kranke (guitare) - Wolfgang Pohl (basse) - Tim Dammann (chant) - Caine Grandt (batterie) - Tommy Lindemann (guitare)

CONVERSATION

6 commentaires :

  1. Burn Teddy Burn et Ampersphere les deux grosse claque de ce fest !

    RépondreSupprimer
  2. Très belle la photo d Hardborne (bassiste) sur fond bleu!

    RépondreSupprimer
  3. Merci à tous, on s'est éclatés comme des petits fous-fous (KdC - Burn Teddy Burn)

    RépondreSupprimer

Live Reports

News

Sortie d'albums