♬ 07.06.2014 ~ Alice Cooper ~ Jardin du Michel ~ Bulligny (54)


          En Lorraine, le festival Jardin du Michel (souvent abrégé JDM) est un événement très attendu offrant trois jours de fête en musique. Parmi une programmation variée pour cette 10ème édition, allant du rap au reggae en passant par l’électro et la chanson Française, on peut retrouver quelques groupes de rock tel que The Offspring (Vendredi 06 Juin) et BlondStone (Samedi 7 Juin //  Souvenez vous, c’était la premièrepartie de Blaze Bayley à Nancy). Mais si le Jardin du Michel a attiré mon attention c’est surtout pour la venue d’Alice Cooper !






          C’est sur la grande scène à 21 heures 40, derrière un rideau de feu qu’Alice et sa bande fait son apparition au JDM avec « Hello Hooray ». Et comme d’habitude, il enchaine avec quelques chansons telles que les incontournables « No More Mr. Nice Guy », « Hey Stupid » ou encore « Billion Dollar Babies »  sur laquelle il distribue au public des billets à son effigie. Puis vient la partie un peu plus comédie musicale avec « Go To Hell »,  « He's Back (The Man Behind the Mask) », et « Frankenstein », entre autres, où le fouet, la machine qui fait disparaitre les gens, la guillotine, le géant Frankenstein et l’infermière sont de sortie. Le concert se termine en beauté avec « Poison » et « School’s Out » sous une pluie de ballons géants, de confettis et de bulles.







          C’était juste énorme d’être aux premières loges pour les trois premières chansons (hmmm… voir quatre…). Et je crois que je ne pourrais pas me lassé de voir Alice Cooper sur scène entouré de ses musiciens. J’aime tellement leurs tenues de scène et leur façon de bouger. Tout est travaillé et tout s’accorde !







          Après le show, nous n’avons malheureusement pas pu voir Alice Cooper et la plupart des musiciens. Seuls, ont fait leur apparition pour des autographes et des photos, Glen Sobel (batterie) (qui était tranquillement perché en haut des escaliers à regarder le live de Skip The Use, et qu’on a faillit louper tellement il était discret) avec qui on a bien discuté, à défaut de la dernièrefois à Saarbrücken, et qui s’avère être vraiment sympas, ainsi que Ryan Roxie (guitare) qui à peine sortit nous fait un signe de tête et c’est empressé de me dire que j’étais dans la fosse à photographe ! Et c’est sans plus attendre que le tour bus du groupe suivis du camion transportant tout leur matériel s’en vont vers St-Brieuc pour le prochain festival.
Glen Sobel (batterie)

Ryan Roxie (guitare)

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums