♬ 01.05.2014 ~ Dobermann ~ No Man’s Land ~ Volmerange Les Mines (57)


         Ce soir nous nous rendons au No Man’s Land, un bar à trois pas de la frontière Luxembourgeoise où Dobermann se produit. Le groupe est composé d’Antuan La Croche (batterie), de Dario Orlando (guitare) et de Paul Del Bello (basse & chant) l’ancien bassiste d’Adam Bomb. C’est d’ailleurs à l’image de ce dernier que les trois Italiens arrivent au bar dans une vieille fourgonnette. Après les avoir laissé décharger leur matériel, nous nous approchons de Paul Del Bello qui nous accueil à bras ouvert.

          Tonight we go to No Man's Land, a bar three steps from the border of Luxembourg where Dobermann plays. The band is composed of Antuan La Croche (drums), Dario Orlando (guitar) and Paul Del Bello (bass & vocals), ex-bassist of Adam Bomb. As him, three Italians arrive at the bar in an old van. After letting them unload their equipment, we draw near to Paul Del Bello who welcome us with pleasure.  

Paul Del Bello (basse & chant)

Dobermann
Paul Del Bello (basse & chant) - Antuan La Croche (batterie) - Dario Orlando (guitare)

          Le premier groupe commence en retard, un quatrième s’ajoute avant Dobermann, et les Italiens sont fatigués du voyage. C’est ainsi, un peu agacé, que Dobermann montent sur scène. Et ça se ressent, ils ne se donnent pas à fond.   « Mince, il va falloir que je joue bien alors ! » lance Paul Del Bello quand il apprend que je suis là pour faire un report live.

          The first group starts late, a fourth is added before Dobermann, and Italians are tired of the trip. Thus, this is a bit annoyed that Dobermann go on stage. And it feels they do not give themselves fully. "Damn, I have to play well then! " said Paul Del Bello when he learns that I'm there to do a live report.




          Mais qu’il se rassure, il a marqué des points en faisant ressortir le son de sa basse dans leur musique. Vous me direz, c’est plutôt normal que l’instrument de Paul Del Bello ait une place importante dans le son de Dobermann puisqu’il est à la tête du groupe et qu’il est bassiste. Mais bon, c’est toujours plaisant d’entendre un instrument que je trouve plutôt discret. De plus, côté morceaux, certains sonnaient vraiment Adam Bomb et d’autres ont été interprété en Italiens. Je ne le dirais jamais assez : j’adore quand les groupes chantent dans leur langue natale.

          But, he did not have to worry because he has scored points by highlighting the sound of his bass in their music. You will tell me, it is rather normal that the instrument of Paul Del Bello has an important place in Dobermann’s sound since it is at the head of the band and he is a bassist. But hey, it's always nice to hear an instrument that I find instead discreet. In addition, some songs were like those of Adam Bomb and others were interpreted in Italians. Because, yes, I love when bands sing in their native language.



          Enfin, après avoir remercié le public et ses « amis de Nancy » d’être venu (c'est-à-dire nous), Paul Del Bello à clôturé le spectacle en crachant du feu. Wow !

          Finally, after thanking the audience and his "friends of Nancy" (us!) for coming, Paul Del Bello closed the show by spitting fire. Wow!

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums