♬ Saxon, avec un grand S

              C'est confortablement installés dans les loges de Saxon, que nous avons eu l'occasion de discuter avec Biff Byford (chant), le 23 Février dernier lors de leur show au Rockhall au Luxembourg.

» Cette tournée devait ce faire avec Mötorhead et Skew Siskin (sauf aujourd’hui), ce qui n’a malheureusement pas pu se faire. Comment vivez-vous la double annulation (en Novembre et en Février) de Lemmy ?
Biff Byford (chant) : Nous avons été très déçus de ne pas pouvoir faire le tour avec eux, mais le principal est que Lemmy aille mieux. Nous allons faire notre propre tournée en Octobre/Novembre/Décembre. Ce sera une tournée anniversaire pour nos 35 ans. Nous allons d’abord la faire en Europe, celle d’Amérique se fera plus tard. 

» Avez-vous pensez à un moment donné faire la tournée qu’avec Skew Siskin ?
Biff Byford : Ce n’étaient pas les concerts de Saxon, mais les concerts de Motörhead, donc nous ne pouvons pas gérer ça. 

» Pensez vous que cette tournée avec Mötorhead va pouvoir se faire ?
Biff Byford : Je ne sais pas si elle aura lieu…

» Cela fait maintenant 1 an, mois pour mois, que l’album Sacrifice est paru. Quels ont été les retours ? Quels sont vos sentiments avec le recul par rapport à cet album ? Quel est le bilan de cet album par rapport aux autres ?
Biff Byford : C’est un bon album, c’est un album très spécial. Les critiques sont fantastiques. Je ne sais pas pourquoi les gens aiment bien cet album. Je pense que c’est une suite logique au Call to Arm mais qu’il est plus heavy car il n’y a pas de ballade dedans et l’album commence par le titre « Sacrifice » qui sonne vraiment heavy metal. C’est un pur son Saxon ! L’équipe de Sacrifice est complètement différente de celle de Call To Arm, donc les deux albums sont tout aussi différents.

» D’après la pochette, peut-on penser que vous vous êtes inspiré des Indiens de l’Amérique du Sud, pour vos chansons ?
Biff Byford : Seul le morceau « Sacrifice » est une pure inspiration des indiens d’Amérique du sud. J’aime bien, quand les couvertures des albums soient en lien avec les titres qu’il y a dessus. Sinon, je prends mon inspiration de beaucoup de choses différentes, notamment de faits historiques comme « Crusader » qui est sur l’album Crusader (1984) et « Conquistador » sur Metalhead (1999). Chanter des chansons pour les groupies ne m’intéresse pas, même si occasionnellement je l’ai fait. Je n’aime pas chanter à propos de toutes ces choses rock and roll, je préfère le laisser à des groupes qui le font mieux que moi, comme David COVERDALE, le chanteur de White Snake avec la chanson « Slide It In  ».

» En Octobre 2013, vous avez sorti un album intitulé Unplugged And Strung Up, où vous reprenez, remixez, jouez en acoustique ou accompagnez d’un orchestre plusieurs de vos chansons. Pourquoi avoir fait cette démarche, que de nombreux grands groupes adoptent maintenant ?
Biff Byford : Cette album est fait depuis deux ans et le label a voulu le sortit que maintenant. Pour nous ce n’est pas un « vrai » album a proprement dit, c’est plus un extra, un bonus. Au tout début, nous avons pensé faire un unplugged album, ensuite nous voulions arrêter, puis nous avons fait quelque chose avec un orchestre et finalement, nous avons décidé de mettre toutes nos idées ensembles pour faire un album inhabituel.

» Comment avez-vous sélectionnez les morceaux ?
Biff Byford : Nous les avons choisis parce que ce sont des chansons qui ont beaucoup de pouvoir, qui sont très puissantes. Les chansons rapides ne peuvent pas être jouées avec orchestre. Certains chansons on déjà été enregistré en acoustique qui sont sur les bonus de d’autres albums. Elles ont été toutes réenregistrer car se ne sont pas les mêmes personnes qui jouent.  Elles sont toutes différentes même si certains en ont très peu de différence, elles sont toutes différentes.

» Récemment vous avez sorti le clip de « The Eagle Has Landed » extrait de Unplugged And Strug Up, dans lequel il y a de très belles images de paysages, de forêt, de papillon mais qui sont mixées avec des vidéos de votre live au Wacken. Pourquoi faire ce choix ?
Biff Byford : Le clip a été fait par le label. Nous nous n’avons rien fait. C’est le label qui a voulu le sortir et qui a décidé de le faire comme ça.



» Le 17 Mars 2014, va sortir le double live St George’s Day – Live In Manchester (tourné à Manchester le 23 Avril 2013 durant la tournée Sacrifice). Pourquoi avoir choisis ce concert plus qu’un autre ? 
Biff Byford : Nous avons quasiment enregistré tout les concerts de la tournée mais c’est celui-là qui envoyait le plus, où il y avait le plus d’émotions.

            Durant l'interview, Doug Scarratt (guitare) fera une petite apparition dans les loges, ce qui tombe vraiment bien puisque nous avions une question bien particulière à lui poser.

» Absolva sont de bons amis à nous et nous avons appris que vous aviez enregistré quelques parties de guitare pour leur nouvel album Anthems To The Dead, prévu pour le 5 Mai 2014. Comment c’est passé la collaboration ?
Doug Scarratt (guitare) : Ils m’ont demandé de venir jouer et j’étais super ravis de venir enregistrer deux chansons avec eux. Ca été un moment hyper agréable.  Ces gas, sont vraiment hyper sympas.


» Un dernier mot ?
Biff Byford : Et bien … Un nouvel album de Saxon est prévu pour fin 2014, début 2015.

Merci à Yvan pour la traduction!


CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums