♬ 20.02.2014 ~ Katana + Civil War ~ Rockfabrik ~ Ludwisburg (Allemagne)



            C’est vers 15 heures 30 que nous arrivons au Rockfabrik à Ludswisburg où nous découvrons les lieux (« mais où est donc l’entrée de la salle ? » sera la grande question de l’après-midi). Après un petit moment d’attente, Katana nous accorde quelques minutes avant leur sound-check pour une interview, des photos et des dédicaces. Ensuite, on enchaine avec l’interview de Civil War après lequel le groupe nous accordera des photos et des dédicaces. Une fois tout cela fait, nous allions pour sortir de la salle, mais bizarrement la porte de sortie était fermée. Cherchant une autre issue, nous nous retrouvons dans la salle de concert où Katana finissent leur balance. Le bâtiment est vraiment bien dans le sens où toute la salle et tout les locaux sont peint et décorer dans une ambiance un peu futuriste, comme si nous étions dans un vaisseau spatial. Par contre, la salle et la scène est plus petite que je pouvais me l’imaginer en voyant le bâtiment de l’extérieur. 

Katana
Civil War
Photo de Micke (staff de Civil War)

            Vers 19 heures / 19 heures 30 les portes s’ouvrent (pas du tout à l’endroit auxquels on s’attendait, puisqu’il faut monter dans le parking couvert juste à côté). Et c’est les cinq Suédois de Katana qui montent sur scène pour débuter la soirée, vêtus de slims rouge/zébré et à damier. Si on fait abstraction de la voix de Johan Bernspång (chant) trop basse, le groupe fait une bonne prestation. L’élément fort est bien sûre Johan qui fait de grand geste et qui bouge pas mal. Ils interpréteront entre autre « Yakuza » et « Heart Of Tokyo » que j’aime vraiment. D’ailleurs sur cette chanson il fait chanter le public, et tout en suivant le rythme il a fait « plouf plou » entre un fan, Yvan et moi. Je ne voulais absolument pas chanter dans le micro et bien évidement le sort est tombé sur Yvan ;-).








            Ensuite vient Civil War qui se retrouve un peu serré sur cette petite scène à six. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils nous offrent un mauvais show. Bien au contraire, avec devant moi Stefan Eriksson alias Pizza (basse) et Rikard Sunden (guitare) qui prenaient vraiment du plaisir à jouer, impossible de ne pas passer un bon moment. D’ailleurs, Rikard m’aura bien fait rire, car à chaque fois que je l’observais, il me disait « photo » et il restait quelques secondes sans trop bouger en prenant la pose. 








            Pour finir, si il y a autant de photo en noir et blanc, c'est parce que l'éclairage était vraiment pourrit! Je veux dire par là, que l'alternation rouge/bleu/vert, ça suffit! L'objectif n'aime pas vraiment, et les images sont trop saturées! 


King Of The Sun
St Patrick's Day
Sons Of Avalon
Gettysburg
Lucifers Court
Brother Judas
Heaven N' Hell
First To Fight
I Will Rule The Universe
Civil War
Rome Is Falling





CONVERSATION

2 commentaires :

Live Reports

News

Sortie d'albums