♬ 15.11.2013 ~ Corroded + Black Spiders + Airbourne ~ La Laiterie ~ Strasbourg (67)


           Nous arrivons malheureusement en retard au concert de ce soir, loupant Corroded et arrivant pile poil pour Black Spiders. Au fond de la grande salle de la Laiterie, il y a plusieurs marches où le public peut se mettre pour mieux voir la scène. Je m’installe alors sur la première marche d’où je peux vraiment profiter du concert. Black Spiders : c’est toujours aussi bien, et cette fois-ci je remarque la façon de jouer de Si Atkinson alias Tiger (batterie). Effectivement, il a une drôle de manière de taper sur ses cymbales qui sont supers hautes, j’aime !

           Entre les deux groupes, nous apprenons que le camion dans lequel il y avait tout le matériel d’Airbourne a été arrêté à la frontière Suisse. Ainsi, le groupe joue ce soir, sans backdrop (enfin, ils ont quand même tenu à afficher un t-shirt du groupe), moins de matos, et avec la batterie, la basse et les guitares de Black Spiders. Oui, le concert a faillit être annulé !





           Pour certains, le show d'Airbourne de ce soir était moins bien qu’à Lyon car moins énergique. Mais en ce qui me concerne, j’ai mieux profité car j’étais en hauteur et je n’avais pas à trouver un petit trou parmi toutes les têtes des gens pour voir un bout de la scène. Ainsi, les morceaux que je trouvais longs à Lyon, m’ont paru moins ennuyeux car je voyais ce qui se passait sur scène comme la fameuse ouverture de la bouteille de vin. Par contre, Joel n'est descendu qu’une seule fois dans la fosse, ce qui est dommage, tout comme le fait qu’ils n’aient pas joué « Back In The Game ».

SET LIST

Too Much, Too Young, Too Fast
Girls In Black
Chewin' the Fat
Blonde, Bad and Beautiful
Back in the Game
Cheap Wine & Cheaper Women
No Way But the Hard Way
Stand Up for Rock 'N' Roll
Live It Up
Raise the Flag
Runnin' Wild








           Une fois le show finit, on se dirige vers le stand de marchandising de Black Spiders. Finis les « serrages »  de mains, maintenant ce sont les embrassades. Toujours aussi gentils, ils nous demandent comment s’est passée la route du retour, la dernière fois, puisque nous avons fait Lyon-Nancy direct après le concert. Puis, la salle ferme, alors nous allons dehors pour voir Airbourne et faire dédicacer les photos de Lyon. Pressé et surbooké, quand Joel voit ma photo, il lève soudainement la tête et me dit avec un grand sourire « Oh ! Hello again ! ». Puis tout le groupe monte dans le bus, mais Joel se met à la fenêtre pour saluer Yvan, qu'il n’a pas eu le temps de voir...

Mais on remet ça dans deux semaines, au Luxembourg !



CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums