♬ 06.09.2013 ~ Sticky Boys + V8wankers ~ Les Passagers du Zinc ~ Besançon


Dès notre arrivé, nous sommes accueillis par les Sticky Boys qui ayant un moment de libre  et profitant de l’absence des V8wankers acceptent avec enthousiasme de répondre à mes questions (l’interview sera prochainement publiée).  Puis les V8wankers arrivent à leur tour (enfin !) et à peine sortit du van, Dirty Dick (batterie) vient tout de suite nous saluer, enchanté de nous voir.

Après un petit échauffement (tel des sportifs), les Sticky Boys montent sur scène. Et wow ! Comment dire… Si un matin vous n’avez pas le moral, écoutez les Sticky Boys. Les trois parisiens sont de vraies piles électriques et leurs rythmes « carrés et propres » donnent vraiment la pêche à tel point qu’il est impossible de ne pas headbanger ou bien de chanter à tue-tête avec eux sur « Rock N’ Rock Nation », « Fat Boy Charlie », « Miss Saturday Night » ou encore « Girls In The City » qui sont indéniablement mes morceaux favoris. Enfin, maintenant je pense que le public sait quoi répondre si on leur demande « Sticky what ? » (et pour ceux qui ne savent pas, il faut répondre : « STICKY BOYS ! » )



Pas content...

Content !!!

Bon aller! On fait n'importe quoi maintenant!

C'est une fille donc on est sage.

Ensuite viennent les cinq Allemands de V8wankers et pour tout dire : c’est du lourd ! Leur son défile à toute allure à tel point qu’au milieu du set je me suis un peu perdu. Mais ce n’est pas le rythme soutenu qui me dérangeait, mais plutôt le son qui était vraiment saturé ou beaucoup moins propre que sur leurs albums. Heureusement, qu’ils faisaient régulièrement des pauses pour échanger avec le public ou présenter les musiciens qui par la suite nous offraient un solo. En tout cas, ce sera le public qui aura le dernier mot en choisissant la dernière chanson de la soirée : « Nice Boys ».








CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums