♬ 23.02.2013 ~ The Milestones + Bonafide + Sin City + Rhino Bucket ~ Fest Hall ~ Zweibrucken (Allemagne)

         C’était moins une ! Etant invités, ce concert était prévu depuis quelques semaines. Mais trois jours avant la voiture est tombée en panne et il  nous était impossible de louer une voiture chez un professionnel. Après avoir fait de nombreux devis et  chercher une solution, Yvan trouve le matin même une personne qui loue sa voiture. Ainsi, c’est vers midi qu’on décolle de la France direction Zweibrucken à bord de notre mini-camionnette. Nous arrivons devant le Fest Hall en fin d'après-midi et pour patienter nous regardons un film dont on se serait bien passé : 99 Francs (mais il n’y avait pas le choix, puisque seul ce film figurait sur mon PC)


          Heureusement, les portes ouvrent. A l’entrée, l’organisation ne nous trouve pas sur la liste des invités de Rhino Bucket. Mais très vite le manager passe par là et nous permet d’entrer, certifiant à l’organisation que tout était okay.

          Je découvre alors un bâtiment vraiment très majestueux, les escaliers et les toilettes sont en marbre digne d’un hôtel trois étoiles ! De plus des balcons munit de fauteuils rouges surplombent la scène.

          Le premier groupe à ouvrir le festival est The Milestones. Les cinq Finlandais nous offre durant trente minutes du hard rock influencé par les années 70. Leur musique est énergique néanmoins elle n’est pas assez entrainante.



          C’est ensuite, au tour de Bonafide de monter sur scène. Je connaissais surtout ce groupe car le chanteur Pontus était l’ancien petit ami de Mia, la chanteuse des Crucified Barbara (groupe que j’adore). Et ce soir était un soir spécial pour le Suédois car c’était l’anniversaire de Martin Ekelund, le bassiste. Mise à part leurs morceaux, ils nous on interprété un meddley rock et une repris de « Highway To Hell » , qui étaient pas mal du tout. Et puis, Pontus nous a offert que du bonheur avec son solo dans la fosse, à grimper sur les enceintes et sur la table de mixage. C’est aussi, un groupe vraiment très proche de leur fan. En effet, ils ont jeté vraiment plein de médiateur et on fait une séance dédicace et photo à leur stand marchandising. 






          Le troisième groupe à se produire, est Sin City. Ces Allemands qui sont natives de Zweibrucken viennent de sortir leur nouvel album : Th13teen et c’est pourquoi le festival a été organisé. Etant une tribute d’AC/DC, ils ont repris « It’s a long way to the top », où deux hommes sont monté sur scène pour jouer de la cornemuse. C’était la première fois que j’entendais de cet instrument en live et c’était vraiment super. De plus, ils ont interprété du Airbourne ainsi que des compositions à eux : comme « D.A.N.K.O » ; « Tires On Fire » et « Addicted To Rock » qui sont vraiment de bons morceaux. Et puis, il faut dire qu’ils ont une très bonne présence scénique.






          Enfin, c’est Rhino Bucket qui clôture cette soirée. Sur scène, nous retrouvons les deux membres fondateurs du groupe : le chanteur Georg et le bassiste Reeve, ainsi que Brian qui est aussi le guitariste du groupe américain Kix et un nouveau batteur : Dave. Durant 1 heures 30 de live, les Américains ont interprétés leurs classiques tels que « Hardest Town », « Who’s got mine » et « Beat To Death Like A Dog » ainsi que tous les titres de l’album Rhino Bucket sortis en 1990, comme par exemple « Ride The Rhino » et « One night Stand », car il faut savoir que cette année ils ont sortis un live de 1990. Le groupe est énergique et présent scéniquement mais malheureusement le set-list était selon notre points de vue mal ajusté car tout les morceaux lents se sont enchainés, produisant un drôle d’effet. Mais peut importante, Rhino Bucket est peut-être le groupe qu’on pourra retrouver en première partie d’Airbourne pour leur tournée Européenne. A confirmer !




          Le concert finis, nous discutons longuement avec  les Rhino Bucket, avant de rentrer à l’appartement. Une longue route nous attends !

Report live rédigé avec l'aide d'Yvan. Merci!

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Live Reports

News

Sortie d'albums